Vaccin contre la rougeole

Le vaccin contre la rougeole est disponible en deux versions, le vaccin contre les trois virus, qui protège contre 3 maladies causées par des virus: la rougeole, les oreillons et la rubéole, ou le tétra viral, qui protège toujours contre la varicelle. Il fait partie du calendrier de base de vaccination de l'enfant et est administré sous forme d'injection de virus atténué contre la rougeole.

Ce vaccin stimule le système immunitaire de l'individu en induisant la formation d'anticorps contre le virus de la rougeole. Ainsi, si la personne est exposée au virus, elle dispose déjà des anticorps qui empêcheront la prolifération du virus, le laissant ainsi totalement protégé. Apprenez comment fonctionne le système immunitaire.

À quoi ça sert

Le vaccin antirougeoleux est destiné à tous les individus en tant que forme de prévention de la maladie et non en tant que traitement. En outre, il prévient également des maladies telles que les oreillons et la rubéole et, dans le cas de Tetra Viral, protège également de la varicelle.

Habituellement, la première dose du vaccin est administrée à 12 mois et la deuxième dose, entre 15 et 24 mois. Cependant, tous les adolescents et adultes non vaccinés peuvent prendre une dose de ce vaccin à n'importe quel stade de la vie sans nécessiter de rappel.

Apprenez tout sur la rougeole.

Quand et comment prendre

Le vaccin antirougeoleux est destiné à un usage injectable et doit être appliqué sur le bras par le médecin ou l'infirmière après avoir nettoyé le site avec de l'alcool, comme suit:

  • Enfants: La première dose doit être administrée à 12 mois et la deuxième dose entre 15 et 24 mois. Dans le cas du vaccin tétravalent, qui protège également contre la varicelle, une seule dose peut être prise entre 12 mois et 5 ans.
  • Adolescents et adultes non vaccinés: Prenez 1 seule dose de vaccin dans une clinique privée.

À la suite de ce plan de vaccination, l’effet protecteur du vaccin dure toute la vie. Voir quels sont les vaccins et l'âge auquel les enfants doivent prendre tous les vaccins.

Ce vaccin peut être pris en même temps que le vaccin contre la varicelle, mais dans des bras différents.

Effets secondaires

Le vaccin est généralement bien toléré et le site d’injection n’est que rouge et douloureux. Cependant, dans certains cas, des symptômes tels qu'irritabilité, gonflement au site d'injection, fièvre, infection des voies respiratoires supérieures, gonflement des glandes, gonflement de la glande parotide, perte d'appétit, pleurs, nervosité, insomnie, rhinite, diarrhée, vomissements, lenteur, indisposition et fatigue.

Qui ne devrait pas utiliser

Le vaccin antirougeoleux est contre-indiqué chez les personnes présentant une hypersensibilité systémique connue à la néomycine ou à l’un des autres composants de la formule. En outre, le vaccin ne doit pas être administré aux personnes dont le système immunitaire est affaibli, ce qui inclut les patients présentant des déficits immunitaires primaires ou secondaires, et doit être retardé chez les patients atteints d'une maladie fébrile aiguë sévère.

Le vaccin ne doit pas non plus être administré aux femmes enceintes ou aux femmes souhaitant le devenir, car il n'est pas recommandé de tomber enceinte dans les 3 mois suivant la prise du vaccin.