Vaccin viral tétravalent contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et les bovins

Le vaccin viral tétravalent est un vaccin qui protège le corps contre les maladies virales, la rougeole, les oreillons, la rubéole et le zona, qui sont très contagieuses.

Ce vaccin est administré gratuitement par le réseau public. Il est indiqué chez les enfants après 15 mois et assure une protection de 97% contre la rougeole, de 98% pour les oreillons et la rubéole et de 93 à 91% pour la varicelle.

Gamme de prix

Le réseau public du SUS peut recevoir le vaccin viral tétravalent, car il fait partie du calendrier de base de vaccination de l’enfant, sans coût, mais se trouve également dans des établissements privés de vaccination, allant de 250,00 R $ à 300,00 $ reais.

À quoi ça sert

Le vaccin viral tétravalent est indiqué pour la protection contre les maladies virales telles que la rougeole, les oreillons, la rubéole et le zona chez les nourrissons et les enfants âgés de 15 mois à 4 ans.

Comment prendre

Ce vaccin est administré par l'infirmière ou le médecin dans les tissus situés sous la peau du bras ou de la cuisse avec une seringue contenant une dose de 0,5 ml. Il doit être appliqué entre 15 mois et 4 ans en tant que rappel après la première dose du triple virus, à l'âge de 12 mois.

Si la première dose du triple virus a été retardée, il convient de respecter les intervalles de 30 jours pour traiter la tétrapillite virale. En savoir plus sur quand et comment prendre le vaccin ROR.

Effets secondaires possibles

Certains des effets secondaires du vaccin viral tétravalent peuvent inclure une faible fièvre et des douleurs, des rougeurs, des démangeaisons et une sensibilité au point d’injection. En outre, dans des cas plus rares, une réaction plus intense dans le corps peut survenir, provoquant de la fièvre, des imperfections, des démangeaisons et des douleurs dans le corps.

Quand ne pas prendre

Ce vaccin ne doit pas être utilisé chez les enfants allergiques à la néomycine ou à un autre composant de leur formule, ayant reçu une transfusion sanguine au cours des 3 derniers mois ou présentant une maladie altérant gravement le système immunitaire tel que le VIH ou le cancer.

Il devrait également être différé chez les enfants qui ont une infection aiguë avec une forte fièvre, mais ne devrait pas être fait dans les cas d'infections bénignes, telles que le rhume.