Vitamine p

La vitamine P était considérée comme un ensemble de bioflavonoïdes car toutes les substances ayant une activité de vitamine P sont dérivées de flavones. Ces substances constituent un groupe de composés qui contribuent au maintien de conditions normales des vaisseaux sanguins en réduisant la perméabilité des capillaires.

Les osbioflavonoïdes, tels que la rutine, la quercétine et l'hespéridine, sont des pigments jaunes insolubles largement répandus dans la nature, parmi les légumes, les fleurs et les fruits.orange,citron etpiments rouges.

La désignation de vitamine P a été abandonnée car son étude en tant que vitamine n’était pas très démonstrative et sa nature en tant que vitamine est devenue discutable.