Traitement de la maladie de Ménière

Le syndrome de Ménière est une maladie qui provoque un dysfonctionnement de l'oreille interne. Bien qu'il n'existe pas de traitement curatif, il est possible de recourir à divers types de traitements pour améliorer les symptômes et prévenir l'aggravation de la maladie.

Le traitement consiste généralement en une modification des habitudes et de l'utilisation de médicaments réduisant les vertiges, tels que le dimenhydrate, la bétamétine ou l'hydrochlorothiazide, par exemple. Cependant, dans les cas où de tels recours n’ont pas l’effet voulu, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

La cause de ce syndrome n’est pas bien comprise, mais on pense qu’elle est due à une accumulation de liquide dans les conduits auditifs. Il se manifeste par des symptômes tels que des vertiges, une perte d'audition, des acouphènes, une oreille bouchée, des nausées et des vomissements. En savoir plus sur la façon d'identifier les symptômes du syndrome de Ménière.

Le traitement du syndrome de Ménière est guidé par l'oto-rhino-laryngologiste et comprend:

1. Utilisation de médicaments

Les médicaments les plus couramment utilisés pour traiter le syndrome de Ménière doivent être indiqués par votre médecin, et comprennent:

  • Antiémétiques tels que la méclizine, le dimenhydrate, la prométhazine ou le métoclopramide: ils sont utilisés au moment de la crise, car ce sont des médicaments qui, outre le traitement des nausées, atténuent le vertige causé par le mouvement;
  • Tranquillisants tels que le lorazépam ou le diazépam: ils sont également utilisés pendant les crises pour atténuer la sensation de vertige et de vertige;
  • Diurétiques tels que l'hydrochlorothiazide: ils sont généralement indiqués pour réduire la fréquence et l'intensité des crises de vertiges, car ils agissent pour réduire l'accumulation de liquides dans les conduits auditifs, ce qui est une cause probable de la maladie;
  • Anti-vertiges comme la bétaïne: utilisé en continu pour contrôler et réduire les symptômes de vertige, nausée, acouphène et perte auditive.

En outre, d'autres classes de médicaments, tels que les vasodilatateurs, peuvent également être indiqués pour améliorer la circulation locale, ainsi que les corticostéroïdes et les immunosuppresseurs, en tant que moyen de réguler l'activité immunitaire dans la région de l'oreille.

2. Traitement naturel

La première étape du traitement du syndrome de Ménière consiste à modifier les habitudes, ce qui permet de réduire le nombre et la gravité des attaques.

Ainsi, l’un des meilleurs moyens naturels de soulager et de prévenir l’apparition des symptômes associés au syndrome de Ménière consiste à adopter un régime alimentaire contenant peu ou pas de sel. En effet, le corps retient moins d'eau, ce qui diminue la quantité de liquide dans l'oreille pouvant causer le vertige et le mal des transports.

Le régime alimentaire pour le syndrome de Ménière comprend:

  • Remplacez le sel avec des herbes;
  • Éviter les produits industrialisés;
  • Évitez de manger des aliments salés, tels que du jambon ou du fromage;
  • Optez pour des aliments grillés ou cuits au four afin d'éviter les sauces trop salées. Voir plus de conseils sur la réduction de la consommation de sel alimentaire.

En outre, il est indiqué de réduire la consommation d'alcool, de caféine et de nicotine, car ce sont des substances irritantes pour les structures de l'oreille. Le stress doit également être évité car il stimule négativement le système nerveux et peut déclencher de nouvelles crises.

Voici le régime recommandé pour les personnes atteintes de ce syndrome:

3. Physiothérapie

La physiothérapie est très importante pour ceux qui souffrent de cette maladie et est appelée thérapie de rééducation vestibulaire.

Lors de ce traitement, le physiothérapeute peut recommander des exercices permettant de réduire les symptômes de vertiges et de déséquilibre, améliorant ainsi la sensibilité au mouvement, ainsi que des recommandations de sécurité pour la personne lors de crises.

4. Injection de médicaments dans l'oreille

Ce type de traitement est recommandé lorsque les thérapies précédentes n'ont pas eu l'effet souhaité. Il existe des médicaments qui peuvent être injectés dans l'oreille à travers la membrane tympanique afin de réduire les symptômes de vertige:

  • Antibiotiques, tels que la gentamicine: antibiotique toxique pour l’oreille et qui, par conséquent, diminue l’activité de l’oreille affectée lors du contrôle de l’équilibre, ne transférant cette fonction qu’à l’oreille saine;
  • Les corticostéroïdes, tels que la dexaméthasone: est un corticostéroïde qui réduit l'inflammation de l'oreille et réduit l'intensité des crises.

Ce type de traitement ne peut être effectué que dans le bureau d'un otorrino spécialisé dans le traitement de problèmes tels que le syndrome de Ménière.

5. chirurgie

La chirurgie n'est également indiquée que dans les cas où d'autres formes de traitement n'ont pas eu d'effet sur la réduction de la fréquence ou de l'intensité des crises. Certaines options incluent:

  • Décompression du sac endolymphatique, qui atténue le vertige en réduisant la production de fluide ou en augmentant son absorption.
  • Section du nerf vestibulaire, dans laquelle le nerf vestibulaire est coupé, résolvant les problèmes de vertige sans nuire à l'audition;
  • La labirintectomie, qui résout les problèmes de vertige mais provoque également la surdité, n'est donc utilisée que dans les cas de perte auditive déjà existante.

L'otorhinolaryngologist indique la meilleure méthode, en fonction des principaux symptômes présentés par chaque personne, tels que la perte d'audition ou les vertiges.