Voici comment identifier les symptômes de l'herpès génital

L'herpès génital est une maladie sexuellement transmissible, qui se contracte par contact intime lorsqu'il est en contact direct avec des vésicules ou des ulcères avec des liquides dans les organes génitaux, les cuisses ou l'anus et provoque des symptômes tels que des brûlures, des démangeaisons, des douleurs et un inconfort.

Cependant, avant l'apparition des ampoules dans certains cas, il est possible d'identifier si vous avez un épisode d'herpès, car apparaissent souvent des symptômes précurseurs tels qu'une infection urinaire avec inconfort, sensation de brûlure ou douleur en urinant ou légère démangeaison et sensibilité à certains endroits de la région génitale. Ces symptômes ne se produisent pas toujours, mais il peut s'écouler des heures, voire des jours avant la formation des ampoules.

Principaux symptômes de l'herpès génital

Les principaux symptômes de l'herpès génital qui surviennent généralement sont les suivants:

  • Petits groupements de cloques et de plaies;
  • Démangeaisons et inconfort;
  • Brûlure en urinant si les vésicules sont près de l'urètre;
  • La douleur;
  • Brûlures et douleurs dans les selles, si les vésicules sont proches de l'anus;
  • À l'aine;

En plus de ces symptômes, d'autres symptômes plus généraux, de type grippal, tels qu'une faible fièvre, des frissons, des maux de tête, un malaise général, une perte d'appétit, des douleurs musculaires et une fatigue peuvent être plus fréquents au cours du premier épisode d'herpès génital ou chez ceux qui en sont atteints. sévère où les ampoules apparaissent en grande quantité, dispensant pour une grande partie de la région des organes génitaux.

Des lésions de l'herpès génital peuvent également apparaître dans le pénis et la vulve, ainsi que dans le vagin, la région périanale ou l'anus, l'urètre ou même le col de l'utérus.

Photos d'herpès génital

Traitement de l'herpès génital

Le traitement de l'herpès génital peut être effectué à l'aide de médicaments antiviraux tels que les comprimés ou les pommades d'acyclovir ou de valacyclovir, qui aident à réduire la réplication du virus dans le corps et à guérir les cloques et les plaies.

De plus, comme les cloques d'herpès dans les parties génitales peuvent être très douloureuses, le médecin peut également vous recommander d'utiliser des onguents ou des gels anesthésiques locaux, tels que la lidocaïne ou la xylocaïne, qui aident à hydrater la peau et à anesthésier la peau. zone touchée, soulageant ainsi la douleur et l’inconfort.